Auxerre a vu naître, il y a peu, deux espaces de coworking, terme qui ne vous dit encore peut-être rien. Qu'à cela ne tienne ! Nous vous détaillons de quoi il s'agit.

On connaît l'open space et la pépinière d'entreprises moderne. L'espace de coworking en est une variante selon un modèle bien défini. Mis à disposition des travailleurs indépendants ou salariés travaillant à distance, il permet non seulement à ces derniers, d'avoir un lieu dédié à leur activité (pas évidant de travailler à la maison, lieu de toutes les tentations) mais également de créer du lien social et de s'entraider professionnellement. Ce type d'espace est spécialement pensé pour eux, de plus en plus nombreux.

En effet, notre société a évolué. Le rapport au travail des actifs d'aujourd'hui n'a d'ordinaire plus rien à voir avec celui des générations retraitées. Le mot carrière renvoie souvent à "série d'employeurs" et "reconversions", ce qui peut, de surcroît, être particulièrement enrichissant. S'ajoute à cela Internet grâce auquel, désormais, le travail n'est plus synonyme de lieu fixe.

Les démarches d'adaptation aux nouvelles manières de travailler sont donc les bienvenues, comme c'est le cas pour nuMog et Cowork 89.

Interview des créateurs de nuMog et Cowork 89


Qu'est-ce qui a motivé la création de votre espace de cowoking ?


Christophe Rémy
: Il y a, aujourd'hui, une demande latente, pas forcément objective ou formalisée, de ce type d'espaces. Le télétravail se développe, et le travail indépendant aussi. Ce n'est plus comme avant. La tendance de fond est la déstructuration du travail, en partie grâce aux outils numériques qui permettent de travailler à distance. Je suis membre de différents réseaux, comme le Business Network International, la Table ronde française ou 100 000 entrepreneurs. Au-delà des actions que l'on entreprend, on se recommande les uns les autres. nuMog se positionne à l'intersection de tout cela, dans une dynamique réseau, une dynamique positive, dont les coworkers peuvent bénéficier.

Julie Rouzaud : Il y a des opportunités sur le territoire, dont celle d'être tout proche de l'Ile-de-France. Nous avons fait un sondage dans les gares d'Auxerre et de Paris Bercy. Beaucoup de voyageurs prennent le train tous les jours pour aller travailler à la capitale. Ils voudraient rester, mais pour cela, ils ont besoin qu'on leur apporte un certain nombre de services et d'opportunités. C'est ce qui a motivé le projet. Les espaces de coworking participent nettement au développement du territoire.

Où se situe votre espace de coworking ?

Christophe Rémy : nuMog est situé au cœur de ville, à deux pas de la Tour de l'Horloge, en face de notre agence Proxilog*. Sous le passage couvert, c'est à la fois accessible et préservé du flux de passants. L'avantage, c'est qu'il y a tout à proximité et qu'on peut profiter de la vie du centre-ville.

Julie Rouzaud : Cowork 89 se situe tout près de la gare, au Cube. Il est facile de se garer à proximité. Autre avantage : il s'agit d'un point relais pour le réseau PC LIGHT**, les adhérents bénéficient donc du très haut débit.

Quel est le profil cible des espaces de coworking ?

Julie Rouzaud : L'espace s'adresse à ceux qui aujourd'hui prennent le train tous les jours pour aller travailler. Nous allons également entrer en contact avec des porteurs de projets avec l'aide de la CCI. Ils peuvent être intéressés par l'espace et le service proposé.

Christophe Rémy : Les personnes pouvant être intéressées par l'espace de coworking sont, en premier lieu, les créateurs d'entreprise, souvent de jeunes entrepreneurs. Ensuite, il y a des personnes en reconversion. Et enfin, les personnes qui recherchent un lieu de socialisation, de convivialité, pour y organiser des rencontres ou des réunions. Nous avons un espace bar/cuisine tout à fait adapté pour ce type d'occasion.

Qu'est-ce que les coworkeurs ont à y gagner ?

Christophe Rémy : nuMog est un lieu de rencontres et de partage de compétences. Tu portes un projet ? Tu as besoin d'aide ? Nous trouverons forcément quelqu'un qui t'aidera via les réseaux auxquels nous adhérons. Les réseaux ont d'autant plus de valeur que les points de connexion sont multipliés. C'est pourquoi, une fois par mois, nous invitons des entrepreneurs pour témoigner de leur expérience, réussie ou non d'ailleurs. Les interventions sont filmées et retransmises ensuite sur notre site Internet.

Julie Rouzaud : De l'espace, dans l'Auxerrois, les gens en ont, contrairement à Paris. Ce n'est donc pas un argument ici. Notre argument, c'est l'énergie qu'on peut trouver autour de la question du montage de projet, grâce aux rencontres et aux échanges. Il est important de favoriser l'existence d'un écosystème (au sens économique du terme) et son développement. Nous sommes trois associés : un juriste, un informaticien, et moi, qui suis spécialisée dans la stratégie et l'intelligence économique appliquée à l'entreprenariat. A moyen terme, il y aura tous les jours quelqu'un parmi nous trois, présent pour accompagner les coworkers. Nos conseils techniques, juridiques et stratégiques seront à disposition.

* Proxilog : agence de création de site Web dans l'Yonne
** PC LIGHT : « Pour résumer simplement, l'association recherche les points du territoire où le débit de connexion vers internet est le meilleur (ADSL, VDSL ou Fibre) et transporte ces connexions au travers de liens sans fils utilisant une technologie proche du WiFi, déployant ainsi un réseau qui est la propriété de ses utilisateurs, tant financièrement que politiquement » www.pclight.fr

 

nuMog
9, place du Maréchal Leclerc
89000 Auxerre
www.numog.com

Ouverture :
24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Tarifs :
170 € HT par mois à temps plein
20 € HT la journée
10 € HT la demi-journée

A disposition :
- 10 postes de travail connectés au Wi-fi
- Photocopieuse
- Cuisine équipée
- Salle de réunion avec vidéoprojecteur

Cowork89
24, rue des Champoulains
89000 Auxerre
06 73 41 70 94

Ouverture :
Du lundi au vendredi de 9h à 19h

Tarifs :
Résident : 150 € HT par mois
Ponctuel : à définir

A disposition :
- Wi-fi avec très haut débit
- Imprimante
- Accès parking

 

 (réf. Intercom 135 - avril 2016)

  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire