Ouvrir/fermer le menu de recherche
AUXERRE

La situation des commerçants des marchés d’Auxerre ne m’échappe pas et j’ai pleine conscience qu’ils manquent à l’animation commerciale de notre ville,

Mais je veux d’abord rappeler la règle qui est de limiter au maximum les rassemblements de plus de 10 personnes. Dans ce contexte, et pour contribuer au succès du dispositif qui a pour but d’éviter au maximum les pertes en vies humaines, la ville d’Auxerre n’a pas souhaité demander une dérogation préfectorale pour la réouverture des marchés. L’objectif premier de la Ville, pour toutes ses décisions en cette période, est de permettre aux mesures prises par le gouvernement d’être les plus efficaces possible.

Si certaines communes ont fait un autre choix, c’est que l’approvisionnement alimentaire des habitants n’était à leurs yeux pas assuré. Ce n’est pas le cas à Auxerre, en centre-ville, dans les quartiers ou en périphérie. De plus, pour les personnes isolées, fragiles ou vulnérables qui ne peuvent se déplacer, la Ville a encouragé le portage des repas ainsi que la livraison des courses à domicile, dans le cadre d’un partenariat avec Monoprix.

 En ce qui concerne la situation des commerçants du marché, la Ville a pris plusieurs initiatives pour leur permettre de surmonter leurs difficultés :

  • d’abord en les exonérant des droits de place, depuis le confinement et jusqu’à la fin de l’année 2020
  • en les accompagnant dans leurs démarches afin d’obtenir une aide directe de 1500 euros issue des dispositifs proposés par l’État, la Région et la Communauté de l’Auxerrois
  • en étudiant un mécanisme supplémentaire d’aide directe portée par la Communauté d’agglomération et versée en fonction des pertes du chiffre d’affaires durant ces semaines
  • en faisant le lien avec différents partenaires gestionnaires de plate-formes de vente de produits issus de l’agriculture locale

 Le dialogue se poursuit avec les commerçants et leurs représentants puisque je prévois une réunion de travail avec eux en début de semaine. Les différents aspects du dossier y seront abordés, en particulier la réouverture du marché qui interviendra dès la levée officielle du confinement.

Guy Férez