B1 1700x200


L’ Agglomération de l’Auxerrois améliore sans cesse les dispositifs de collecte pour le traitement des déchets. Grâce à son Schéma d’optimisation de la gestion des déchets lancé en 2010, les habitants du territoire recyclent chaque année un peu plus de déchets qui pourront ainsi être valorisés.

Qu’est-ce le Schéma d’optimisation de la gestion des déchets ?


Le schéma d’optimisation consiste à collecter, puis traiter et valoriser les déchets ménagers de manière efficace et responsable. Pour cela, plusieurs services et équipements sont mis en place :  

  • La collecte sélective en porte-à-porte est étendue à l’ensemble du territoire, avec une fréquence de ramassage préalablement définie : une fois par semaine pour les résiduels et une fois tous les quinze jours pour les recyclables. Exception faite avec le centre-ville d’Auxerre : pour résoudre les questions d’hygiène et de santé publique, la collecte intervient deux fois par semaine pour les résiduels et une fois pour les recyclables.

  • Toujours pour répondre à un besoin d’hygiène mais également de sécurité au travail, la conteneurisation générale des usagers est opérée sur tout le territoire, à l’exception des foyers dont l’habitat manque d’espace pour accueillir deux bacs roulants (un rouge pour les déchets résiduels, un jaune pour les recyclables).

  • Le réseau de déchèteries est agrandi au nombre de 5. A Auxerre, Augy, Branches, Monéteau et Venoy, elles se situent toutes à moins de 10 kilomètres et/ou 10 minutes de chaque foyer du territoire.

  • La pratique du compostage des déchets organiques est soutenue et développée par l’Agglomération. Elle permet aux habitants de l’Auxerrois d’acquérir un composteur à prix réduit. S’ils le souhaitent, le maître-composteur du Service environnement peut installer gratuitement le composteur dans leur jardin ou simplementleur prodiguer ses conseils.

Que deviennent nos déchets ?


Les ordures ménagères résiduelles 
de l’Auxerrois, collectées en bac rouge, sont enfouies à Sauvigny-le-Bois. Le centre d'enfouissement n’est, selon le Code de l’environnement, autorisé à recevoir que les déchets ultimes, c’est-à-dire non valorisables d’après les conditions techniques et économiques du moment.

Les déchets recyclables, triés et déposés par les habitants dans leur bac ou sac jaune, sont transférés au centre de tri d’Ormoy. Ils y sont triés par matière, compactés et revendus aux différents fabricants d’objets ou d’emballages, qui en feront la matière première de leur nouvelle production : nouveaux flacons et bouteilles en plastique, tuyaux, nouvelles briques alimentaires et cartonnettes, nouvelles canettes et boîtes de conserve, mais également pull-overs, peluches, fers à repasser, outillage, etc.

Les bouteilles et flacons en verre, collectés aux centaines de points d’apports volontaires répartis sur le territoire, sont déposés sur une aire de stockage, avant d’être acheminés en verrerie. Ils y sont fondus dans des fours à 1550°C pour permettre la fabrication de nouveaux emballages en verre.

Les déchets organiques, s’ils peuvent être compostés, deviennent du terreau fertilisant pour tout type de plantations.

Les autres déchets (gravats, métaux, bois, piles, solvants, pneumatiques, cartons, déchets verts, déchets électroniques, etc.) sont recueillis en déchèterie, d’où ils seront transférés vers les filières de traitement spécialisées. La Communanuté de l'Auxerrois travaille avec différents éco-organismes agréés par l'Etat, qui apportent un soutien technique et/ou financier :

Eco-emballages pour les emballages
EcoDDS pour les déchets ménagers spéciaux ou dangereux. Il s'agit des pots de peintures, des aérosols, du white spirite, des colles ou encore des phytosanitaires.
Ecofolio pour les papiers
Ecomobilier pour les meubles usagers
Eco-systèmes et Ecologic pour les déchets électriques et électroniques (DEEE)
Eco-textile pour les tissus et le cuir
Recylum pour les lampes. Elle peuvent également être déposées dans les magasins partenaires de l'éco-organisme géolocalisés sur www.malampe.org.

Pourquoi trier nos déchets ?


Le recyclage est un système intelligent, responsable, et surtout durable, pour diverses raisons.

Parce que la population augmente et que notre capacité d’enfouissement des déchets diminue.

L’augmentation du nombre d’habitants, associée aux modes de consommation actuels, a pour conséquence une production de déchets toujours plus importante. Ces déchets ne peuvent pas être enterrés à l’infini. Quant aux incinérateurs, ils peuvent susciter une vive opposition de la part des habitants notamment à cause des problèmes de pollution atmosphérique et de santé publique.

Parce que près de 50 % de nos déchets ménagers SONT des matières réutilisables !

Au lieu de puiser dans les ressources naturelles de la terre, qui sont limitées, nous pouvons les préserver en recyclant ce que l’on consomme. Car non seulement l’exploitation des énergies fossiles qui servent à la fabrique des objets de consommation (comme le pétrole, le gaz ou le charbon) est polluante mais leur extraction l’est également.

Parce que produire des objets à partir des ressources naturelles émet des gaz à effet de serre responsables du changement climatique

L’émission moyenne de gaz à effet de serre est de 1,68 tonne par an et par habitant. Grâce à notre tri pour le recyclage des déchets, nous pouvons réduire ces émissions.

Combien coûte la gestion de nos déchets ?


La gestion des déchets englobe leur collecte et leur traitement, ce qui représente un budget annuel d’environ 7 millions d'Euros, comprenant les frais de fonctionnement et d'investissement, soit près de 15 % du budget de la Communauté d’agglomération.

Toutefois, ce montant est couvert par :

  • 80 % de la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères, payée par les foyers. La taxe est forfaitaire car elle repose sur le foncier bâti, c'est-à-dire sur la valeur locative du bien de chaque propriétaire.

  • 10 % du soutien d’Eco-emballages. Par le biais d’une démarche calquée sur le principe du pollueur-payeur, les entreprises paient le "Point vert" au profit d'Eco-emballages, pour participer au financement de la collecte, du tri et du recyclage des emballages qu'elles mettent sur le marché. Le tarif est calculé selon le poids, le matériau et le nombre d'éléments de l'emballage. Eco-emballages verse à son tour une aide financière aux collectivités pour mettre en oeuvre la gestion multifilière des déchets. Plus les collectivités recyclent de tonnes, plus le soutien est important.
  • 10 % des reventes d’emballages recyclables compressés et autres déchets valorisables, des contraventions dressées pour les dépôts d’ordures malvenus, et autres.

Attention : Ces chiffres ne prennent pas en compte la collecte et le traitement des déchets des huit communes du Coulangeois qui ont intégré la Communauté de l'Auxerrois au 1er janvier 2017. Celles-ci ont conservé leur mode de facturation en redevance incitative (en fonction du volume de déchets produits par foyer, via la lecture d'une puce électronique présente sur chaque bac rouge). Elles sont collectées par l'enteprise Coved.

Comment faire mieux ?


En France, la quantité de nos déchets a doublé en l'espace de 40 ans, ayant atteint en 2015 le poids de 590 kg/an/habitant (source ADEME). Si recycler est nécessaire, produire moins l’est encore plus ! Mais concrètement, comment faire ? Voici quelques astuces :

  • Refuser les prospectus dans sa boîte aux lettres en affichant un« STOP PUB ».

  • Composter ses déchets organiques en installant un composteur.

  • Apporter ses sacs cabas ou son panier au moment des courses plutôt que d’utiliser des sacs de caisse en plastique.

  • Préférer les éponges et serpillères plutôt que les lingettes jetables.

  • Protéger ses aliments dans des boîtes en plastique réutilisable plutôt que sous film plastique ou aluminium.

  • Utiliser une bouteille réutilisable au bureau ou pendant ses séances de sport, au lieu d’acheter des bouteilles en plastique jetables.

  • Limiter les portions d’aliments avec emballage individuel, comme pour les biscuits.

  • Louer plutôt qu’acheter un objet que l’on utilisera ponctuellement.

  • Offrir des cadeaux dématérialisés, comme un massage, un dîner, une place de concert, etc.

Documents en téléchargement