Prélèvement au réservoir dEgriselles à Venoy

 

L’eau n’est pas un bien marchand. Toutefois sa protection, sa production et sa distribution ont un coût. Si les enjeux sont clairs, produire une eau potable en quantité suffisante, mettre en œuvre une politique de gestion équilibrée reste complexe et conditionne le prix pour l’usager.

La Communauté de l’Auxerrois pratique une politique de prévention et de protection des ressources, avec le soutien de l’Agence de l’eau et en partenariat avec les acteurs concernés par la problématique : l’Association pour la qualité de l’eau potable de la Plaine du Saulce, les agriculteurs et les chambres consulaires.

La distribution de l’eau potable


La Communauté de l’Auxerrois et les 29 communes qui la composent sont alimentées en eau potable par plusieurs centaines de kilomètres de canalisations
, complétées de réservoirs, de surpresseurs et de relais, afin d’assurer un écoulement gravitaire ou sous pression de l’eau en fonction de la topographie.

La Communauté de l'Auxerrois délègue la distribution de l'eau potable à Lyonnaise des eaux, exepté pour Chitry-le-Fort, sous contrat avec Veolia. Quant aux huit communes de l'ancien Pays coulangeois, qui ont intégré la Communauté de l'Auxerrois le 1er janvier 2017, elles assurent elles-mêmes la distribution de l'eau potable, hors mis Escamps, adhérente à la Fédération des eaux de Puisaye Forterre, et Vincelles et Vincelottes, toutes deux regroupées pour former le Syndicat d'alimentation en eau potable et assainissement de Vincelles Vincelottes.
Eaupotable1

La qualité du service d’eau potable


La qualité du service délégué à Veolia, à Lyonnaise des eaux et aux Syndicats est appréciée à l’aide d’indicateurs annuels de performance tels que la conformité des prélèvements, l’indice de connaissance et de gestion patrimoniale du réseau, son rendement ou les interruptions de service…

La qualité bactériologique de l’eau est garantie pendant la distribution par l’injection de chlore sous forme gazeuse ou liquide en divers points. Le chlore agit comme un conservateur alimentaire. Il assure l’élimination des virus et des bactéries et préserve la qualité de l’eau, jusqu’au robinet. En aucun cas, il ne perturbe l’équilibre minéral de l’eau. Une goutte de chlore dans cinq  baignoires d’eau, c’est l’équivalent de ce qui est versé pour protéger l’eau consommée (0,1g/m³) !

La composition minérale de l’eau distribuée par les principaux captages de la Communauté de l’Auxerrois, est bien équilibrée. Elle pourrait être qualifiée de moyennement dure (captage des Boisseaux 23°F, de la Plaines des Isles 35°F, de la Plaine du Saulce 28°F).
Contrôle de la qualité de leau au point de captage des Boisseaux à Auxerre

Le prix de l’eau


La facture d’eau de l’usager inclue la fourniture de l’eau potable, mais également l’assainissement, c’est-à-dire la collecte et le traitement des eaux usées. L’assainissement relève des communes ou de syndicats. 
Sur une facture de 120m3, représentative de la consommation annuelle d’une famille auxerroise de quatre personnes, la part relative à l’assainissement représente environ 55% du montant total.
La distribution de l’eau potable ne représente donc que les 45% restant, eux-mêmes décomposés en quatre parts.

1- Les Taxes (TVA) et 2- les redevances, prélevées par l’Agence de l’eau Seine-Normandie, impossible à maitriser localement, représentent environ 15%.
3- La Surtaxe, finance les gros travaux d’eau potable (l’équivalent d’environ 12%) lancés par la Communauté de l’Auxerrois.
4- La rémunération de l’exploitant pour la gestion commerciale du service, l’exploitation de la ressource et du réseau, représente environ 18%.

Vous remarquerez que le prix de l’eau potable fluctue très légèrement d’une facture sur l’autre. En effet, ses différentes composantes peuvent évoluer. 
Dans les contrats de délégation du service public de l’eau potable, figure une clause d’actualisation des coûts. Le prix de l’eau varie avec le coût de la vie.
La Surtaxe perçue par la Communauté de l’Auxerrois est calculée chaque année, en fonction notamment, des investissements à réaliser.
Décomposition de la facture deau

La gestion patrimoniale du réseau d’eau


La Communauté de l’Auxerrois consacre, chaque année, des moyens importants pour le maintien du patrimoine.
 Ils concernent aussi bien les réseaux de canalisations, les réservoirs et les différents équipements techniques. Soucieuse de l’amélioration du service rendu aux usagers, la Communauté de l’Auxerrois peut aussi être amenée à trouver des solutions techniques, afin d’améliorer la distribution.

Une vision patrimoniale s’inscrit sur le long terme. Si l’entretien des conduites d’eau potable n’est pas garanti, les générations futures hériteront d’un réseau déficient, peu économe des ressources en eau. Aussi, la Communauté de l’Auxerrois débat chaque année du taux de la Surtaxe, afin de concilier le montant des investissements avec les prévisions de consommations et le coût pour le consommateur.
Conduites et pompe au captage des Boisseaux à Auxerre

La qualité de l’eau


La Communauté de l’Auxerrois dispose de trois principales zones de captage.
 Elles se situent aux lieus-dits des Boisseaux à Monéteau, de la Plaine des Isles sur Monéteau et Auxerre, ainsi que de la Plaine du Saulce, en dehors du périmètre communautaire, à Escolives-Ste-Camille.

L’eau est pompée dans ces captages dans la vallée de l’Yonne, à plusieurs dizaines de mètres de profondeur, dans la couche de craie ou dans les dépôts de sable de la rivière. Elle y est naturellement filtrée par les sols, qu’elle traverse avant même d’être pompée.

L’Agence régionale de la santé (ARS) procède aux contrôles sanitaires réglementaires de la qualité de l’eau, suivant une liste des produits à risque régulièrement révisée.

La présence de traces de solvants chlorés dans la nappe superficielle des alluvions de la Plaine des Isles, et récemment de pesticides, a conduit à limiter l’usage de cette ressource, par ailleurs, aussi exposée aux nitrates de façon épisodique. La nappe est placée sous haute vigilance, en attendant de déterminer les traitements possibles.

Pour résorber les problèmes de nitrates récurrents aux captages de la Plaine du Saulce, la Communauté de l’Auxerrois et la Lyonnaise des eaux, étudient un projet de réalimentation/dilution de la nappe.

De plus, un travail est engagé avec les agriculteurs, pour des pratiques moins dommageables sur la ressource, mais économiquement viables, et respectueuses de l’éthique de leur métier.
Puits au captage des Boisseaux à Auxerre

Les mesures curatives en cas de pollution de l’eau


La ressource en eau potable de l’Auxerrois est exposée de manière épisodique à une pollution aux nitrates.
 Son origine date probablement de l’époque où les apports en azote dans les sols agricoles n’étaient pas autant maitrisés qu’aujourd’hui. Cette pollution intervient généralement après de fortes pluies. Très solubles, les nitrates se dissolvent dans l’eau, pour ainsi dire, « chassés » vers les puits.

La norme française limite le taux de nitrates à 50mg/l d'eau. Pour pallier son dépassement qui survient généralement au printemps au captage de la Plaine du Saulce, la Communauté de l’Auxerrois procède au mélange des eaux des ressources du Saulce et des Boisseaux. Elle ne peut cependant pas satisfaire les communes de Vaux et de Champs/Yonne, uniquement alimentées par les captages de la Plaine du Saulce. De l’eau en bouteille est alors mise à disposition des personnes sensibles.

La sécurisation des ouvrages


La Communauté de l’Auxerrois procède à la révision des périmètres des captages des Boisseaux et de la Plaine du Saulce, et à la création de celui de Chitry-le-Fort.

En effet, l’article L. 1321-2 du code de la santé publique impose la mise en place de périmètres de protection autour des ressources d’eau potable. Il s’agit de les protéger contre les risques de pollutions accidentelles.

Il existe trois types de périmètres de protection.
Le périmètre de protection immédiate est obligatoire. De quelques ares autour de la ressource, il protège physiquement les ouvrages et interdit l’introduction de toute substance. Toute activité autre que celles liées à l’exploitation du réseau d’eau potable y est interdite.
Le périmètre de protection rapprochée, également obligatoire, fait quelques hectares à quelques dizaines d’hectares en amont de la ressource. Il est établi sur la base de critères tels que l'hydrogéologie locale, le débit de pompage, la limite du bassin versant ou le temps de transfert théorique d'un polluant. La plupart des activités y sont  interdites. Les activités existantes font l’objet de mesures réglementaires complémentaires. Un rôle important de ce périmètre est  de protéger le ou les captages d'eau contre les risques de pollutions accidentelles.
Le périmètre de protection éloignée est facultatif. II est nécessaire, si certaines activités sont susceptibles d’être à l’origine de pollutions importantes dans la zone d’alimentation du point de captage.
Réservoir des Boisseaux à Monéteau

La surveillance du réseau et de l’approvisionnement


La Communauté de l’Auxerrois dispose d’un système de détection des fuites constitué de pré-localisateurs acoustiques à Auxerre et de compteurs techniques pour contrôler les flux d’eau.

Elle a équipé tous les captages de capteurs de niveaux qui permettent de suivre l’évolution des nappes d’eau au quotidien.

Dans le cadre du plan Vigipirate, la Communauté de l’Auxerrois a équipé également, l’ensemble des réservoirs et autres équipements techniques d’un système de détection des intrusions (détecteurs d’ouverture de porte, de tampons, radars …), clôturés et équipés de bacs de rétentions.

La gestion des abonnés


En cas de fuites ou de problème de surconsommation ou de facturation, contactez le service clientèle de Lyonnaise des eaux, de Véolia, de la Fédération des eaux Puisaye Forterre ou du Syndicat Alimentation en eau potable et assainissement de Vincelles Vincelottes., de la Fédération des eaux Puisaye Forterre ou du Syndicat Alimentation en eau potable et assainissement de Vincelles Vincelottes.
Formation de goûteurs deau par Lyonnaise des eaux

La vente d’eau en gros aux bornes monétiques


La Communauté de l’Auxerrois a installé des bornes monétiques d’approvisionnement, réparties dans le territoire, destinées aux entreprises qui, loin de leur base, peuvent avoir d’importants besoins en eau.

L’achat de la carte magnétique, qu’il convient de charger préalablement en mètres cubes, est à réaliser auprès de Lyonnaise des eaux.

Documents en téléchargement