Schema de coherence territoriale2

Le Schéma de cohérence territoriale (SCoT) constitue l'outil de planification des Projets de territoires réalisés à l'échelle des bassins de vie, en l'occurrence le Grand Auxerrois.


Le Grand Auxerrois, périmètre d'application du SCoT


Au centre du département de l'Yonne, le Grand Auxerrois s'étend sur 119 communes et cinq intercommunalités*.
Au Nord, la Forêt d'Othe. Au sud, le Morvan. Ce territoire, au paysage majoritairement rural, agricole et viticole, possède un pôle économique majeur (Auxerre), des pôles périurbains au Nord (Migennes, St-Florentin), viticoles au centre (autour de Cha-blis), et de proximité (Aillant/Tholon, Appoigny, Brienon/Armançon, Champs/Yonne, Cheny, Chevannes, Gurgy, Héry, Ligny-le-Châtel, Monéteau, St-Bris-le-Vineux, St-George/Baulche, Seignelay et Vermenton).
L'ensemble constitue le cadre de vie de 139 000 habitants**, soit plus du tiers de la population de l'Yonne.

*D'après le découpage au 1er janvier 2017, du Schéma départemental de coopération inter-communale (SDCI)
**Population totale légale en vigueur au 1er janvier 2016 (source INSEE)

Le SCoT au service de l'aménagement du Grand Auxerrois


Le SCoT assure la cohérence entre les enjeux d'aménagement du bassin de vie du Grand Auxerrois et les différentes politiques sectorielles, qu'il s'agisse de l'habitat, du foncier, des mobilités, du haut débit et de la téléphonie, de la préservation des espaces, des espèces, de la ressource en eau, des énergies...
Depuis la loi pour l'Accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) du 24 mars 2014, le SCoT fait aussi le lien juridique avec tous les documents d'urbanisme : Plan local d'urbanisme (PLU), Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUI) et Programme local de l'habitat (PLH) intercommunal.

Le SCoT et ses enjeux


Les enjeux actuels sont les suivants : réduire la consommation d'espace (lutter contre la périurbanisation), préserver les espaces affectés aux activités agricoles ou forestières, équilibrer la répartition territoriale des commerces et services, améliorer les performances énergétiques, diminuer (et non plus seulement « maîtriser ») les obligations de déplacement, réduire les émissions de gaz à effet de serre, et renforcer la préservation de la biodiversité et des écosystèmes (notamment via la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques).
Toutes ces thématiques appellent un SCoT, qui s'élabore sur le périmètre du bassin de vie. Les dimensions du Grand Auxerrois sont pertinentes pour assurer la cohérence entre les enjeux d'aménagement et les différentes politiques sectorielles.

Le SCoT et ses échéances


Diagnostic du territoire achevé, des cabinets d'étude travaillent actuellement à la réalisation du SCoT dans le respect d'une démarche de concertation. Le document final devrait voir le jour en fin d'année 2019.
Le SCoT sera l'outil de mise en œuvre du projet de territoire du Grand Auxerrois pour une quinzaine d'années.

Le SCoT porté par un Pôle d'équilibre territorial et rural (PETR)


Le PETR du Grand Auxerrois est un établissement public pour développer la transversalité et coordonner les débats autour de la complémentarité des services, des équipements et des projets pour mieux aménager, promouvoir, accueillir et organiser l'avenir à l'échelle du bassin de vie.
Le PETR est désormais l'interlocuteur privilégié de la Région, l'Etat et l'Europe pour l'obtention des financements qui lui permettent de faire vivre son Projet de territoire, élaboré à partir de chacun des projets des intercommunalités membres qui se sont concertées.
Offrant aux intercommunalités de parler d'une même voix, le PETR renforce l'impact de l'action publique planifiée et mise en cohérence dans le Schéma de cohérence territoriale (SCoT).