moissonemploi

D'après le Ministère de ville, de la jeunesse et des sports, le taux de chômage dans les quartiers s'élèverait à plus du double de la moyenne nationale. Le développement économique, l'emploi et la formation figurent ainsi parmi les enjeux majeurs de la Politique de la ville.

Un enjeu de développement économique


Les actions relevant du pilier « emploi et développement économique » s'attachent tout particulièrement aux besoins des personnes cumulant le plus de difficultés en termes d'insertion professionnelle (jeunes peu ou pas diplômés, demandeurs d'emploi peu ou pas qualifiés, bénéficiaires des minima sociaux, travailleurs handicapés, populations étrangères et/ou immigrées, salariés précaires, etc.). L'objectif est d'assurer un environnement économique durable dans les quartiers, d'accroître le taux d'emploi et de lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale.

Il s'agit pour cela d'accompagner le développement économique des quartiers par un appui à la création d'entreprise et au développement d'initiatives locales, de favoriser l'accès à une offre de formation adaptée au profil et aux besoins des entreprises locales, et de renforcer l'accès et le maintien dans l'emploi des habitants des quartiers.

Des actions pour une meilleure insertion professionnelle


Pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale, plusieurs actions sont menées dans le but d'augmenter le taux d'emploi et d'assurer un environnement économique durable dans les quartiers. Parmi elles :

Organiser le Plan local pour l'insertion et l'emploi (PLIE) grâce à la Maison de l'emploi et de la formation de l'Auxerrois. Cette action consiste à fédérer les acteurs de l'insertion professionnelle du territoire autour du projet d'accompagnement à l'emploi durable des demandeurs les plus fragilisés. Un suivi de parcours individualisé des participants est pratiqué, ainsi qu'un suivi dans l'emploi pendant minimum six mois.

Sensibiliser à la création d'entreprise grâce à l'association Adie. Il s'agit de permettre à des personnes en situation de précarité, exclues du système bancaire, de pouvoir créer leur propre emploi ou développer une activité par le biais d'un microcrédit accompagné.

Permettre la mobilité des personnes en insertion professionnelle grâce à l'association Club Mob. Des deux-roues et des voitures sont mis à disposition des personnes en début de reprise d'activité professionnelle ou en formation n'ayant aucun moyen de transport.


Développer la plateforme alphabétisation et lutte contre l'illettrisme grâce à l'association Lire écrire former (CLEF). La plateforme accueille les publics en situation d'analphabétisme ou d'illettrisme, évalue leurs besoins, les oriente vers les parcours de formation adaptés et assure un suivi. La même association assure deux ateliers Lire et écrire, pour débutants ou en perfectionnement, permettant d'acquérir les bases en lecture et écriture, avec des éléments concrets de la vie quotidienne.

Les Moissons de l'emploi par la Maison de l'emploi et de la formation de l'Auxerrois. Cette action consiste en une prospection massive sur le terrain des offres existantes cachées qui ne transitent pas par Pôle Emploi. Cela permet à la fois de faire connaitre les entreprises du bassin de l'emploi aux demandeurs d'emploi et de redynamiser leur recherche en leur donnant une méthode de prospection d'entreprises.